« Premier vaccin » ou « lait caillé ».

« Premier vaccin » ou « lait caillé ».

Quelques réflexions sur le colostrum à partir
d’une ethnographie dans une maternité de Cochabamba, en Bolivie

Céline GEFFROY
Docteur en anthropologie

Conférence Geffroy-Colostrum. Premier vaccin ou lait caillé

Séminaire du LAPCOS
Conférence dans le cadre de l’ANR COLOSTRUM

Lundi 21 avril 2014 à 14h00
MSHS–Sud-Est
Salle 128 (1er étage)
Campus Saint-Jean d’Angély
Université Nice Sophia Antipolis

Les perceptions autour du colostrum sont difficiles à recueillir tant divergent les récits des mères et ceux du personnel soignant. Alors que les premières semblent cautionner le discours de la maternité préconisant l’allaitement exclusif, les médecins et les infirmières tendent à souligner l’importance des croyances traditionnelles dans le refus de donner le colostrum.

Je désire alors explorer d’une part les difficultés à interpréter les narrations des différents acteurs et d’autre part,analyser certains résultats obtenus, notamment par rapport au refus de donner le colostrum au nouveau-né.

En somme, je chercherai à montrer le clivage entre le discours et les faits.


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *