Troisième journée des IIème rencontres Colostrum : le 16 Janvier

La troisième journée est centrée autour des enjeux liés à la valorisation, la restitution, les communications, les publications.

La première partie de la matinée se déroule autour d’un débat sur demande d’une prolongation d’un an de l’ANR sans rallonge financière,  et continue sur une discussion sur la valorisation des résultats : où publier ? les publication(s)  doivent elles être mono – ou interdisciplinaire(s) ? la programmation des publications ; où communiquer ? l’organisation d’un colloque en 2016 ?

Ensuite une intervention sur la mise en dépôt des données sonores numériques issues des entretiens menés par les anthropologues (Véronique Ginouvès, Thierry Rosso)

 

Véronique Ginouvès (MMSH) et Thierry Rosso (LAPCOS) ont présenté la méthode de travail et les valeurs archivistiques qui accompagneront la conservation et la valorisation des données collectées au cours de l’ANR. L’archivage se concentrera sur les données constituées par les anthropologues mais toutes les données accumulées au cours de la recherche peuvent faire partie de la mise en dépôt car le premier objectif est bien de conserver dans son intégrité l’ensemble du fonds ainsi constitué de l’“ANR Colostrum” en documentant le contexte de la production scientifique. Pour chacun des documents déposés, au cas par cas, seront clarifiées les questions juridiques et éthiques afin de préserver non seulement les droits des informateurs-trices interrogé-e-s lors des enquêtes mais aussi de permettre au mieux la consultation par le public des sources de la recherche.

 

Pour les premiers entretiens déposés, les archivistes ont noté que les chercheurs avaient eu des soucis au moment de la prise de son ou au moment de la sauvegarde de l’entretien et de sa documentation. Aussi, certes règles ont été rappelées :

– pour obtenir une bonne prise de son : choisir le format WAVE (44.1khz/16bits), vigilance sur l’orientation du micro, vérifier les niveaux d’enregistrement, vérifier que les piles soient neuves et brancher le transformateur si cela est possible, éviter les bruits perturbants pendant l’entretien, ne jamais interrompre la prise de son brutalement ;

– pour conserver ses données dans de bonnes conditions : transférer systématiquement le fichier numérique après l’enregistrement, vérifier son intégrité à la fin de chaque entretien, renommer le fichier copié, envoyer immédiatement une copie du fichier pour archivage à la phonothèque de la MMSH (via Dropbox ou tout service d’envoi de fichiers lourds).

– Remplir au moment de l’entretien la fiche signalétique le décrivant pour éviter tout oubli.

  • Clarification des questions juridiques et éthiques liées aux archives déposées, préservation des droits des informateurs-trices ;
  • Préservation des archives sur la longue durée ;
  • Contextualisation systématique de la production scientifique ;
  • Usage de référentiels internationaux pour l’indexation et de formats  ;
  • Usages de standards et de normes pour une dissémination sur des plateformes académiques.

 

Par ailleurs, pour chaque entretien il est rappelé qu’un contrat d’autorisation d’utilisation et de diffusion doit être signé. Ce contrat papier peut être remplacé par une autorisation verbalisée en début d’entretien qui rappellera rapidement le cadre de l’enquête, le fait que l’enregistrement réalisé sera archivé et éventuellement, si l’accord est donné, diffusé en ligne. Il est impératif également de demander si la personne autorise ou pas que ses informations personnelles puissent être diffusées ou si elle souhaite que son patronyme soit anonymisé.

 

Un diaporama reprenant les grandes lignes des bonnes pratiques pour le dépôt des données est accessible ici : https://fr.slideshare.net/Bagolina/nice2015-01rossoginouves

 

Pour rappel les documents archivés dans le fonds « ANR COLOSTRUM » seront :

–                Les fichiers numériques des entretiens au format WAVE

–                Les fiches descriptives des entretiens (en langue française)

–                Les contrats d’autorisation se rapportant à chacun des entretiens

–                Les photographies en lien avec les enquêtes et leur documentation

–                Les fichiers excel des Q1 et Q2

–                Les courriers administratifs en lien avec l’enquête (autorisations de l’administration, contacts, …)

–                L’administration de la recherche

Le dépôt des archives en lien avec les volets biologiques et psychobiologiques pourra se faire en fin d’ANR, en fonction des spécificités de ces laboratoires. Il pourrait être envisagé d’intégrer la demande d’archivage en amont (en particulier pour le volet psychobiologiste).

Deuxième journée des IIème rencontres Colostrum : le 15 Janvier

Cette deuxième journée débute par des remarques générales de Joël Candau sur le programme .

DSC_0001

  • Difficultés d’une recherche complexe sur 7 pays différents, continents différents en particulier institutionnelle.

  • Diversité des contextes, disparité des résultats : lait fort ou au contraire faible, et où on ne sait pas se qui se passe quand la contrainte médicale n’est plus là.

  • Caractère disparate des données tient aussi à l’état d’avancement de la recherche différent suivant les pays or l’ANR se termine à la fin de l’année (peut-être prolongement sans financement une année).

Manière dont les données ont été recueillies : cela peut poser problème. Voir article de Jared Diamond PNAS, Reversals of national fortune and social science methodologies http://www.pnas.org/content/111/50/17709.abstract >> rendre opératoire les concepts en SHS, comment donner de la chair à ces concepts.

 

DSC_0036

 

 

Ensuite pour le volet psychobiologique et biologique les chercheurs ont présenté l’état d’avancement des recherches

Valérie Verhasselten immunologie – Le colostrum, un rôle bénéfique pour la santé ?

Benoist Schaal, Karine Durand, Bruno Patris – Equipe d’ethologie développementale et de psychologie cognitive

Du colostrum au lait : quelle spécificité chimio sensorielle du colostrum et du lait pour le nouveau-né ?

La journée se poursuit avec une discussion autour des convergences entre les volets anthropologiques, biologiques et psychologiques.

différents thèmes sont abordés :

– La “conscilience”cf Edward O. Wilson “consilience” et tout récemment dans “Creating consilience”, un ouvrage collectif à lire

> idée qu’une théorie scientifique est puissante dès lors qu’elle est compatible avec d’autres théories dans une discipline (sens initial de la notion de consilience)

> le terme a eu ensuite une acception un peu différente avec E.O. Wilson, ethologue, socio biologiste, qui a plaidé pour la recherche d’une convergence entre sciences de la vie, sciences sociales et humanités.

A lire : http://fr.wikipedia.org/wiki/Edward_Osborne_Wilson

– La variation sexuée de la composition du colostrum selon le milieu social de l’enfant (cf Fujita et al, Michigan State University, 2012)

A lire : http://onlinelibrary.wiley.com/doi/10.1002/ajpa.22092/abstract

– le modèle épidémiologique : contagion des pratiques de don de colostrum dépend-t-elle de la variété des personnes qui les promeuvent (cf Giles, Nature, 2012).

Renvoie vers une lecture : http://onlinelibrary.wiley.com/doi/10.1002/dev.21220/abstract

 

 

 

Première journée des IIème rencontres Colostrum : le 14 Janvier

IMG_1482

La première journée des deuxièmes rencontres COLOSTRUM s’est tenue le 14 janvier 2015 à la MSHS de Nice entre les partenaires de l’ANR.

Lors de cette journée, pour les différents pays concernés par le programme, les chercheurs du volet anthropologique ont  présentés les différents états d’avancement des travaux terrain.

Allemagne – Katrin Knodel, Bolivie – Céline Geoffroy, Brésil – Maria Leticia Mazzucchi Ferreira, Cambodge – Ève Bureau, Burkina Fasso – Ludovic Ouhonyioué Kibora, Maroc, Merzouga, Sud-Est du Sahara – Marie-Luce Gélard, France – Céline Verguet.

40 ème journées nationales d’études des puéricultrices

Les 40ème journées nationales d’études des puéricultrices organisées par l’Association Nationale des Puéricultrices(teurs) Diplomé(e)s et des Etudiants (ANPDE) se tiendront du 17 au 19 juin 2015 au parc Chanot à Marseille.

Programme ANPDE-2015-1_Page_1

Dans le cadre de cette manifestation  BAEYENS Sandé, JUNAY Sandrine et VERGUET Céline interviendront le 19 Juin 2015 sur le thème :

L’optimisation du recueil de colostrum et le don aux bébés prématurés : pourquoi et comment?

Résumé : Premier fluide émis par la glande mammaire après la parturition, le colostrum est un apport hydrique, nutritionnel, immunoprotecteur et enzymatique irremplaçable pour le nouveau-né. Cependant, de nombreuses sociétés diffèrent l’allaitement de plus de 2 jours après la naissance, ce qui implique sa non consommation. Loin d’être due à l’ignorance, cette variabilité obéit à des logiques culturelles qui engagent des systèmes de valeurs et de croyances, les rôles sociaux attribués à chaque sexe, etc. Le comprendre représente un enjeu de santé publique. C’est le travail engagé par le programme de recherche international et pluridisciplinaire Colostrum financé par l’ANR (2013-2015). L’installation de cette étude au sein de la maternité de l’Hôpital l’Archet (Nice) a eu pour impact la création d’un projet médical d’incorporation du colostrum dans l’alimentation des prématurés et d’un protocole d’intensification de sa récolte auprès des mères. Si l’équipe médicale pluridisciplinaire émet l’hypothèse que le don de colostrum de la mère à son enfant pourrait participer au renforcement de l’immunité du prématuré, dans la pratique des consultantes en lactation, il s’agit de renforcer l’accompagnement des mères d’enfants prématurés pour la mise en route de leur projet d’allaitement. Dans cet atelier, il s’agira, premièrement, de présenter le programme Colostrum et les premiers résultats de l’enquête ethnographique menée en France. Puis on présentera le protocole du « projet colostrum » développé par les consultantes en lactation (maternité, néonatalogie, réa-néonatalogie) et le kit pratique d’accompagnement à l’allaitement néonatal. Pour clôturer, un atelier technique sera destiné à montrer comment recueillir manuellement cette substance.

 

 

Le programme de ces journées : Programme ANPDE-2015-1

Images libres de droit sur le « colostrum »

Partager, Remixer, Réutiliser — Légalement !

Creative Commons est une organisation à but non lucratif qui a pour dessein de faciliter la diffusion et le partage des oeuvres tout en accompagnant les nouvelles pratiques de création à l’ère numérique.

 

More milk, par Jim Champion https://www.flickr.com/photos/treehouse1977/3312665780

More milk, par Jim Champion

More milk

 

 

 

Vous trouverez en cliquant sur ce lien des images libres de droit sur le « colostrum » .