Partenariats internationnaux

Participent au projet des laboratoires ou instituts français et des laboratoires et organismes étrangers.

Ces derniers (Environmental Science Center à l’Université de Augsburg, Institut fûr Ethnologie à l’Université de Francfort, Instituto de Investigaciones Antropológicas y Museo à l’Université Mayor de San Simon (Cochabamba, Bolivie), Instituto de Ciencias Humanas à l’Université Fédérale de Pelotas (Brésil), Centre de recherche et d’études psychologiques et sociologiques à l’Université Sidi Mohamed Ben Abdellah (Fès, Maroc), Centre Hospitalier Universitaire Hassan II à Fès, Institut des sciences des sociétés (INSS) du Centre National de la Recherche Scientifique et Technologique de Ouagadougou, Service maternité de l’hôpital Calmette à Phnom Penh)) ne sont pas éligibles pour une demande de financement mais s’associent entièrement à la recherche avec leurs ressources propres.

Ils assureront un soutien scientifique et logistique aux enquêtes par questionnaires menées dans les maternités de ces différents pays ainsi qu’aux enquêtes ethnographiques.

Au delà des 4 équipes nationales directement financées par le programme de l’ANR, ce partenariat vise à favoriser la collaboration entre les partenaires du projet qui travaillent dans 7 autres structures dont 6 de pays étrangers et cela sur 4 continents :

  • Allemagne (U. d’Augsburg, U. de Francfort),
  • Bolivie (U. Mayor de San Simon),
  • Brésil (U. Fédérale de Pelotas),
  • Burkina Faso (INSS/CNRST de Ouagadougou),
  • Cambodge (Maternité de l’hôpital Calmette à Phnom Penh),
  • France (l’Université Paris Descartes, Paris 5),
  • Maroc (Université Sidi Mohamed Ben Abdellah, Centre Hospitalier Universitaire Hassan II de Fès).

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

L’alimentation pré-lactée (don et consommation néonatale du colostrum) : pratiques, représentations et enjeux de santé publique